THE BEST OF WHAT'S AROUND

Photographie et Livre japonais



Pourquoi tant de photos ?

Puisqu'on ne peut feuilleter les livres d'occasion disponibles en librairie en ligne (de neuf ou d'occasion, d'ailleurs), qu'en tant qu'acheteur j'aime voir ce que j'achète, et que le livre visuel japonais est relativement peu connu en Europe (c'est déjà un peu mieux aux USA), nous est avis que quelques clichés sont nécessaires à fin de parfaire la présentation de ceux-ci.

La prise des photos, leur traitement, leur mise en ligne, sont extrêmement chronophages. L'on en charge peut-être également une quantité superflue.

Malgré cela, l'exercice est très-intéressant — des photographies de photographies —, ce qui compense également, fort-heureusement, la frustration de voir son travail dérobé, signatures effacées, photos réutilisées par nombre d'idiots fainéants sans scrupules ni respect (le libraire faussement naïf se contente de récupérer les notices), ou de juste-pubères à la recherche de photos de nus...

On peut toujours arguer qu'il ne faut up-loader les photos qu'on ne souhaite partager. Reste que le partage informatif est bien loin du pillage effectif.

Par malheureuse conséquence, les signatures passent à la taille supérieure, les angles de prise se font plus excentriques. On considère la désactivation du clic-droit — plus d'inconvénients que d'avantages, certes ; mais nous n'y sommes pour rien.

Ceci dit en passant : bonne promenade et bonne fouille à ceux qui ne sont concernés par la remarque !



Why so many pictures ?

Since one can't browse through the books available in on-line bookstores — be they first or second-hand bookstores, in fact —, since as a buyer I like to see what I buy, and since Japanese visual books are relatively unknown in Europe — it is a bit better in the USA —, I am convinced that a few shots are necessary, so as to complete their presentation.

The shooting of those pictures, the editing, the upload, are extremely time-consuming. I may put here too many of them, also.

Even so, the exercise is much interesting — photographs of photographs — which compensates also, luckily, the frustration of seeing our work stolen, water-marks erased, pictures re-used by a number of lazy blockheads without ethic nor respect — the seemingly naive bookseller contents himself with getting the descriptions — or the barely pubescent in serch of nude pictures...

One can always argue that one shouldn't upload what one doesn't wish to share. Still, there is a world between information sharing, and plundering indeed.

By way of unfortunate consequence, watermarks are thus sized up, shooting angles become more excentric. I consider desactivating the right-click — more inconvenients than advantages, indeed ; but again we're not at fault.

That said by-the-bye : a fine stroll and looking-around for those which are not concerned by the remark !


Aucun commentaire:

RECENT UPDATES / AVAILABLE RARE JAPANESE BOOKS

Blogger WidgetsRecent Posts Widget for Blogger